Qu’est-ce qu’un Growth hacker et quel est son salaire ?

Qu’est-ce qu’un Growth hacker et quel est son salaire ?

L’extension du monde numérique aux entreprises et la prolifération des start-ups a donné lieu à l’émergence d’un tout nouveau profil de professionnel : les Growth hacker. Rien n’est aussi périlleux pour une jeune entreprise (start-up) que de se faire connaître par le grand public et connaître une croissance considérable. Le monde du numérique a atteint désormais des proportions inimaginables et réaliser une Formation Growth hacking est devenu indispensable. Pour se démarquer et avoir son propre territoire dans cet univers digne d’une savane sans limites, il est donc nécessaire de déployer des moyens adéquats.
Vous avez déjà sans doute entendu au moins une fois le groupe de mots ‘’Growth hacker’’. Vous êtes curieux et voulez en savoir davantage sur ce nouveau métier en pleine extension, mais peu connu ? Vous souhaitez devenir Growth hacker et cherchez à savoir ce qui vous attend ? Pas de problème, notre article sera le parchemin qui vous aidera à voir clair sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un Growth hacker ?

Ne vous fiez pas trop à la définition littérale du groupe de mots Growth hacker (pirate de croissance). En effet, même si le nom semble obscur, le métier de Growth hacker n’est pas du tout illégal. Un Growth hacker, c’est un professionnel doté de compétence aussi bien dans le domaine du marketing que celui de la programmation.
Cette personne, grâce à ses compétences spéciales, est chargée d’amorcer et de booster la croissance économique des entreprises qui font appel à lui tout en minimisant les dépenses marketing de ses dernières. En plus de ses deux outils (marketing et programmation), le Growth hacker fait aussi appel à d’autres qualités naturelles que sont la curiosité et la créativité, indispensables également dans ce domaine. Mais pour faire un bon Growth hacker, la formation est tout aussi importante que la passion et les qualités naturelles.

Quelle formation pour devenir un maître dans le Growth hacking ?

Bonne nouvelle, pour devenir Growth hacker, il n’y a pas une formation spécifique. Dans la grande majorité des cas, le Growth hacker est avant tout un autodidacte. Mais attention, cela ne veut pas dire que le Growth hacking est la porte ouverte à tout le monde. Il faut bien évidemment certaines compétences techniques que nous avons mentionnées plus haut.
Ce sont donc plutôt l’acquisition de ses compétences qui vous obligeront à recourir à une formation soit en informatique, soit en développement et programmation. Ses formations vont d’un bac +2 à un bac +5 et sont proposées par des centres de formation spécialisés (école d’informatique, école d’Internet) et à l’université. Plusieurs cursus sont proposés par ses derniers aussi bien dans le domaine de l’informatique que celui du marketing digital.
À côté des centres de formations, il y a aussi, sur Internet, des sites de formation en ligne comme Udemy ou encore Coursera. Ils offrent des formations destinées aussi bien aux adultes voulant faire une reconversion professionnelle qu’aux étudiants. Là, vous n’aurez pas forcément besoin d’un diplôme, mais juste d’attention et de détermination, mais aussi et surtout de trouver la formation qui conviendra le mieux à vos aspirations.
En effet, il ne faudra pas choisir une formation uniquement en fonction des objectifs financiers après assimilation, mais aussi choisir par passion. De toutes les manières, le Growth hacking est une activité qui marche bien.

Quel est le salaire d’un Growth hacker ?

Pour définir de façon raisonnable le salaire d’un Growth hacker, il est important de prendre en compte plusieurs données. Que ce soient les compétences que maîtrise ce dernier ou encore ses années d’expériences, tous ses paramètres entrent en compte pour déterminer le salaire moyen du Growth hacker. Le salaire annuel brut d’un Growth hacker junior par exemple est de 35 000 euros. Lorsqu’il passera senior, son salaire aussi évoluera pour avoisiner les 50 000 euros bruts par an. Les Growth hacker catalogué ‘’experts’’ sont, quant à eux, payé jusqu’à 70 000 euros bruts par an, et même plus.
En plus des compétences et de l’expérience du Growth hacker, d’autres paramètres importants tels que le type, mais aussi la taille de l’entreprise qui l’embauche auront bien évidemment un impact significatif sur sa rémunération.

CONCLUSION
En définitive, le Growth hacking est un métier tout à fait légal qui permet aux entreprises de se faire connaître et de faire connaître facilement et rapidement leurs produits et service. Le Growth hacker est donc ce professionnel qui intervient pour booster la croissance économique de l’entreprise qui le recrute. Pour devenir Growth hacker, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique, mais plutôt de bonnes compétences dans des domaines précis. Plus vos compétences seront meilleures, plus vous serez sollicité et mieux vous serez payé.
Corentin Fayard

A propos de l'Auteur

Corentin est rédacteur chez EEF et est passionné de digital. Son but chez EEF est de vous informez sur toutes les formations qu'il existe en France afin que vous puissiez changez de vie ou developper vos compétences.

 

 

 

 

Laisser un commentaire