Présentation d’une formation typique pour travailler dans la fibre optique/ 5G

Présentation d’une formation typique pour travailler dans la fibre optique/ 5G

L’évolution des sociétés est marquée par la création des nouveaux métiers. L’arrivée de la fibre optique, et surtout du plan France très haut débit, a conduit à la naissance des techniciens fibre optique.

Encore appelé câbleur-raccordeur de réseaux fibre optique, ce professionnel a pour mission de tirer les câbles en vue de raccorder un local (foyer ou entreprise) à la fibre optique.

Pour pouvoir exercer ce métier, le requérant doit suivre une formation particulière. Découvrons dans cet article, le contenu d’une formation pour travailler dans la fibre optique.

Le contenu de la formation technicien fibre optique

La formation en raccordement de réseau fibre optique débute par la phase théorique. Les apprenants sont ensuite amenés en atelier, où ils vont mettre en pratique les enseignements théoriques reçus. C’est également au cours des ateliers que les apprenants sont confrontés aux réelles situations de terrain.

Des cours théoriques sur la fibre optique

En ce qui concerne la phase théorique de la formation, tous les aspects des techniques d’installation de la fibre optique sont abordés, y compris l’éligibilité des logements. A cet effet, un site pour suivre le déploiement de la fibre optique en France a été mis au point pour permettre aux populations de connaître si elles sont éligibles à cette technologie ou non.

Les généralités et notions élémentaires sont les premières choses qui sont enseignées. Ici, la lumière d’onde, le principe de transmission associée sont expliqués simplement. Sont également présentés dans le cadre de cette formation, les familles et les connecteurs fibre optique. Les généralités sur la fibre optique présentent aussi :

  • Les différents réseaux d’application (LAN, MAN, WAN…)
  • La raison d’être des réseaux vertical et horizontal
  • Les spécificités du FTTH

En plus des généralités, sont également abordés, les réseaux optiques FTTH. Ici, il est question de présenter à l’apprenant les techniques utilisées en matière de FTTH, les applications qui sont concernées, les différentes architectures ainsi que leurs spécificités. Pour finir, leurs liens avec les technologies du moment.

Le procédé de raccordement de la fibre optique est l’une des thématiques les plus importantes de la formation au métier de câbleur-raccordeur de réseaux fibre optique. les points qui y sont abordés sont les suivants :

  • Techniques de raccordement optique
  • Principes et méthodologie associées
  • Collage chaud
  • Montage de connecteurs préfabriqués
  • Raccordement par épissurage mécanique
  • Raccordement par fusion
  • Présentation des équipements nécessaires

Par ailleurs, les apprenants reçoivent aussi un enseignement sur la mise en œuvre d’un raccordement FTTH-FTTX. Dans ce module, l’accent est mis sur :

  • Les fibres monomodes et multimodes
  • Les équipements passifs utilisés
  • Les différentes techniques de raccordement FTTH
  • La présentation des câbles dernière génération ainsi que des techniques modernes de pose des câbles
  • Le matériel utilisé

Les modules de formation pour être câbleur-raccordeur de réseaux fibre optique sont nombreux. En plus de ceux que nous avons déjà cités ici, on retrouve également :

  • Les étapes et principes de mesure fibre optique
  • L’interprétation des courbes réflectométriques
  • Les mesures de pertes
  • Les bancs de mesures réflectométriques
  • Les paramètres de mesures
  • Le traitement digital des mesures
  • La génération de rapport

Les ateliers ou cours pratiques

Pendant leur formation, les apprenants sont mis à l’épreuve à travers les différents ateliers. Ces cours pratiques permettent notamment de reproduire les actions accomplies par les professionnels de la fibre optique sur le terrain, aux différents niveaux d’intervention. En réalité, la pratique représente environ 80 % du temps de formation.

Dans certains cas, des cours théoriques peuvent nécessiter de se retrouver en atelier. Ce qui permet alors une meilleure assimilation des enseignements.

Durant les ateliers, les apprenants doivent en principe bénéficier d’un matériel professionnel récent. Ainsi, ils seront plus à même de répondre aux exigences du marché. Cependant, l’utilisation d’un matériel standard n’est pas prohibée.

Les objectifs de la formation en fibre optique

À la fin de la formation l’apprenant doit être capable de :

  • Maîtriser la méthodologie et les bonnes pratiques pour mener une installation de fibres optiques
  • Contrôler les câbles et antennes du réseau
  • Maîtriser l’intégralité des réseaux sans fil
  • Installer l’intégralité des équipements qui composent le réseau optique en respectant les règles de sécurité
  • Assurer la mise en service et la vérification des fonctions opérationnelles en utilisant les outils et appareils de mesure
  • Appréhender les avantages du déploiement de la fibre optique
  • Raccorder un les différents réseaux optiques (horizontal et vertical)
  • Connaître les produits à mettre en œuvre
  • Connaître l’ensemble des moyens de raccordement
  • Utiliser et paramétrer une soudeuse en fonction du type de fibrettes
  • Connaître les infrastructures et les différentes architectures
  • Appréhender les règles de communications externes et internes lors de l’intervention sur le terrain
  • Maîtriser la chronologie de rédaction d’un compte rendu clair et précis d’une intervention sur réseau GSM 5G

Qui peut se former à la fibre optique ?

La formation pour travailler dans le domaine de la fibre optique est ouverte aux techniciens de terrain, aux installateurs électriques, aux professionnels qui souhaitent se reconvertir, aux chercheurs d’emploi, bref à toute personne intéressée par l’installation d’infrastructures GSM/5G.

Bien qu’elle soit ouverte au grand public, il faut savoir qu’il est nécessaire d’avoir des prérequis pour effectuer cette formation. De ce fait, il est conseillé d’avoir des connaissances ou de l’expérience en réseaux et télécommunications.

Une formation qui prépare aux examens de certification

La formation au métier de technicien fibre optique prépare aux examens de certification RFMO (technicien de raccordement fibres optiques) et RFME (technicien mesures fibres optiques).

Le premier examen consiste en l’évaluation des candidats sur un minimum de connaissances théoriques et des exercices pratiques. L’évaluation pratique est validée au cours de la formation. Elle consiste particulièrement à apprécier la capacité du candidat à réaliser en conditions réelles, certaines actions rencontrées sur le terrain. Les points évalués lors de cet examen  sont :

  • L’utilisation des différents outils
  • La confection des connecteurs
  • La confection d’une prise terminale optique
  • Confection d’un point de branchement, etc.

Concernant le second examen, les capacités du candidat qui sont évaluées sont les suivantes :

  • L’identification de la fibre  optique avant l’appareil adéquat
  • La capacité de mesurer une puissance
  • Le calcul d’un bilan maximum théorique
  • L’utilisation et le paramétrage d’un réflectomètre
  • L’analyse d’une courbe
  • L’utilisation des logiciels FiberCable
  • La  confection d’un dossier de recette, etc.

En résumé, l’évolution de la technologie a permis la création des métiers qui tournent autour de la fibre optique. Grâce à la formation technicien fibre optique, les logements et locaux professionnels bénéficieront d’une meilleure couverture et maintenance de réseau fibre optique.

Corentin Fayard

A propos de l'Auteur

Corentin est rédacteur chez EEF et est passionné de digital. Son but chez EEF est de vous informez sur toutes les formations qu'il existe en France afin que vous puissiez changez de vie ou developper vos compétences.