Assurance moto et suspension de permis à cause de l’alcool

L’assurance moto est un type d’assurance qui couvre les dommages causés par une moto en cas d’accident. La suspension de permis alcool est une mesure prise par les autorités pour empêcher les conducteurs ivres de conduire. Les conducteurs ivres sont responsables de nombreux accidents et la suspension de permis alcool est une mesure efficace pour réduire le nombre d’accidents.

Assurance moto et suspension de permis : quelles conséquences ?

Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire et que vous avez été suspendu suite à une infraction liée à l’alcool, vous devrez informer votre assureur. En effet, la suspension de votre permis peut avoir des conséquences sur votre assurance moto. En général, les assureurs appliquent une majoration du prix de la prime d’assurance lorsque le conducteur est concerné par une suspension de permis. Cette majoration peut aller jusqu’à 100% du prix de la prime initiale. De plus, certains assureurs peuvent refuser de renouveler le contrat d’assurance moto si le conducteur a été suspendu pour une infraction liée à l’alcool. Il est donc important de bien vérifier les conditions du contrat d’assurance avant de souscrire un nouveau contrat.

Alcool et conduite de moto : les risques encourus

L’alcool est un facteur de risque majeur lorsqu’il est associé à la conduite d’une moto. En effet, les motards sont exposés à des dangers particuliers sur la route, notamment en raison de leur manque de protection. De plus, la moto est une machine complexe qui nécessite une concentration et des réflexes affûtés. L’alcool diminue considérablement ces capacités, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques. En France, plus de la moitié des accidents mortels de motards impliquent l’alcool. Les motards doivent donc être particulièrement vigilants et ne pas prendre de risques inutiles. Si vous avez consommé de l’alcool, il est préférable de ne pas prendre votre moto et de trouver un autre moyen de transport.

Retrouver notre article sur Assurance moto : les meilleurs contrats

Permis de conduire suspendu : que faire ?

Votre permis de conduire vient d’être suspendu pour une durée de 3 mois suite à un contrôle d’alcoolémie positif. Quelles sont les démarches que vous devez effectuer ?

Tout d’abord, vous devez contacter votre compagnie d’assurance afin de leur notifier la suspension de votre permis. Ensuite, vous devrez récupérer votre certificat d’immatriculation auprès du service des automobiles et des camions du Québec.

Une fois que vous aurez récupéré votre certificat d’immatriculation, vous devrez le retourner à votre compagnie d’assurance ainsi qu’une copie de la suspension de votre permis. Votre compagnie d’assurance procédera alors au calcul de la prime d’assurance en fonction de la nouvelle situation et vous communiquera le montant à payer.

Si vous êtes titulaire d’un permis probatoire, la suspension de votre permis entraînera également la suspension de votre assurance. Vous devrez donc contacter votre compagnie d’assurance pour mettre fin à votre contrat d’assurance.

Assurer sa moto sans permis : est-ce possible ?

Si vous avez un permis de conduire valide, vous pouvez souscrire une assurance moto sans permis. Cependant, si votre permis est suspendu ou annulé, vous ne pourrez pas assurer votre moto. En effet, l’assurance moto est une assurance responsabilité civile qui couvre les dommages que vous pouvez causer à autrui avec votre moto. Si votre permis est suspendu ou annulé, cela signifie que vous n’êtes pas autorisé à conduire et que vous ne serez donc pas couvert par cette assurance.

 »

Oui, il est possible d’assurer sa moto sans permis. Cependant, cela peut être plus difficile et coûteux. Il faut contacter plusieurs compagnies d’assurance et demander des devis. Il est également important de mentionner que vous n’avez pas de permis de conduire lorsque vous faites la demande.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut